Situé au sud de Madagascar, à proximité du village de Ranohira, le parc national de l’Isalo est un massif montagneux protégé depuis 1999 pour ses paysages de grès érodé remontant au jurassique. Il abrite une importante biodiversité et est un des passages incontournables pour les amoureux de la nature qui visitent Madagascar.

On vous donne quatre bonnes raisons d’enfiler vos chaussures de marche et de venir découvrir le parc national de l’Isalo.

1. Parcourir les massifs rocheux du parc national de l’Isalo : l’esprit d’un grand canyon africain

Si vous aimez la montagne, les grands espaces et les canyons, vous adorerez les vastes étendues de l’Isalo. D’une superficie de 81 540 hectares, le parc est formé par des reliefs de grès millénaires sculptés avec le temps et l’érosion.

Grises, ocres ou rouges, les roches changent de couleur au fil de la journée et offrent un spectacle magnifique au lever et au coucher du soleil lorsque les rayons viennent souligner les nombreuses imperfections de la pierre et dessiner des ombres immenses.

Beaucoup comparent les falaises du parc national de l’Isalo au célèbre grand Canyon en Arizona. L’immensité des paysages vous donnera un sentiment de liberté et l’envie de rester des heures à admirer les vastes étendues arides et minérales. Mais le soleil et la chaleur viendront naturellement vous rappeler d’avancer vers des contrées plus ombragées et plus vertes à la découverte de la faune et la flore endémiques de Madagascar.

sport vtt velo isalo
Circuit vélo en partenariat avec l’état malgache “Madagascar National Parks”.

2. Voir un condensé de l’incroyable faune de Madagascar

Si Madagascar est très largement connue pour sa faune endémique exceptionnelle, le parc National de l’Isalo est riche d’une très grande biodiversité. Lors de votre périple au milieu des massifs, vous aurez la chance d’admirer quelques-unes des 57 espèces d’oiseaux recensées dans le parc.

Faucons, buse de Madagascar, caille, héron, polyboroïde rayé, milan noir, merle de roche de Benson, etc. Les volatiles vivent ici en nombre et côtoient notamment une quinzaine d’espèces d’amphibiens, de nombreux reptiles et les célèbres lémuriens de Madagascar.


source : © Thomas Kraft

Au-delà d’une faune exceptionnelle, votre excursion au cœur du parc vous permettra aussi de profiter de la fraîcheur de la nature en vous baignant dans les piscines naturelles et oasis formées au pied des montagnes.

Oasis dans le parc national de l'isalo
source : Instagram @travelvibes__40

3. Les fans de lémuriens seront fous du canyon des makis

Eh oui, la faune visible dans le parc ne se résume pas qu’aux volatiles ou aux reptiles. Il existe un petit paradis des lémuriens au cœur du parc de l’Isalo : le canyon des makis.

Coincée au milieu des grès, cette forêt est peuplée par sept espèces de lémuriens différentes que vous pourrez admirer facilement le temps d’une pause. Curieux mais pas agressifs, vous aurez sans doute la chance de les apercevoir de très près.

4. Bivouaquer dans le parc

Vous êtes aventurier, photographe ou simplement curieux de passer une nuit dans la nature ? Sachez qu’il est possible d’établir un bivouac dans la parc si vous choisissez de réaliser un trek sur plusieurs jours avec votre guide.

Ce sera l’occasion de faire de magnifiques photos du coucher et du lever du soleil, notamment vers la célèbre fenêtre de l’Isalo (une formation rocheuse qui laisse passer les rayons du soleil à l’heure du coucher).

Et qui sait…Vous aurez peut-être la chance de vous endormir au milieu des makis ?

# Infos pratiques pour visiter le parc national de l’Isalo

Comme tous les parcs nationaux à Madagascar, le parc de l’Isalo n’est accessible qu’avec un guide agréé. L’entrée au site est également payante. Il faut compter 65 000 ariarys pour l’entrée (environ 18 €) auxquels viennent s’ajouter le circuit de visite que vous souhaitez effectuer avec votre guide. Il vous faudra donc compter au moins un vingtaine d’euros pour découvrir ces pics de grès millénaires.

Comptez une journée pour faire une belle visite du parc et prendre le temps d’admirer le paysage, sa faune et sa flore.

Avant de partir à l’assaut des sentiers enrochés du parc national de l’Isalo, n’oubliez pas de prévoir de quoi tenir la journée :

  • Beaucoup d’eau. S’il fait frais le matin, le soleil cogne en journée et la pierre retient la chaleur. Prévoyez trois à quatre litres par personne.
  • De la crème solaire, un chapeau et des lunettes de soleil. Bienvenue en Afrique !
  • Des chaussures adéquates pour la marche en montagne. Sinon, vous aurez mal aux pieds…
  • Un maillot de bain si vous souhaitez profiter des oasis et piscines naturelles que cache le parc.

photo d’illustration ©DR